L’importance du bien-être

L’importance de l’apparence physique dans nôtre société
Problématique:
– Est ce que l’apparence permet de nous définir en tant que personne ou est ce seulement une image que l’on renvoi ?
– Est ce que l’apparence permet de définir nôtre bien être ou est ce juste un marché ?
Plan :
1/ LE CULTE DE LA BEAUTE
a) L’apparence physique nous classe depuis le moyen âge
b) La place de l’apparence dans nôtre société actuelle
c) L’individualisme
2/ L’APPARENCE CLE FUT BONHEUR
a) Le bien être lié a l’apparence
b) Changement d’apparence, un rejet de sois même
c) Représentation de l’image parfaite
3/UN MARCHE FRUCTUEUX
a) La démocratisation des produits
b) Un commerce qui attire
c) Une image vendu a travers les pubs et les magasines

Les chiffres clés :

Pour les :

-Formation
-Produits
-Equipements
-Instituts
-Spa
-Centres de Bronzage
-Nail
-Make up

288 456 entreprises
542 846 salariés source insee
37,5 Mds d’euros
Une croissance en continu depuis 10 ans à + 7%

Une Croissance stoppée, causes
La crise économique
Le pouvoir d’achat en baisse
La hausse des prix des produits
La saturation de l’offre en milieu urbain dense

Une concurrence extra sectorielle accrue, en raison de la porosité des frontières entre les métiers de la Beauté et du Bien être

La Parfumerie Sélective offre un service institut avec des Marques
Partenaires Les Grands Magasins offrent des services de type Bar à Maquillage, à Manucure , à Epilation

Les Centres de Thalassothérapie ,les Centres de Bronzage et les Centres d’Amincissement élargissent leur offre de prestation vers les soins de beauté spécialistes en utilisant les nouvelles technologies.

Le marché en chiffres :
-Seules 25% des françaises vont en institut de beauté
-Les instituts et les SPA sont appréciés en terme de qualité de service par 80% de leurs consommateurs
-Un Panier Moyen de 40 euros
-De plus en plus d’hommes et de seniors fréquentent les lieux de beauté

95% de femmes ont un âge moyen de 35 ans.
Un tiers des femmes se rendant en institut de beauté ont entre 18 et 65 ans.
Elles sont actives et soucieuses de leur apparence.
Elles sont à la recherche de bien-être de détente et de calme.
Elles se rendent dans les instituts de beauté pour vivre un moment unique pour prendre soin d’elles.
Le panier moyen est de 30 à 45 euros.

La Beauté et le Bien être attire de plus en plus d’hommes.
Une profonde mutation des comportements masculins vis à vis des
soins de Beauté grâce à l’arrivée du SPA .
Le modelage de Bien être a joué la carte de la séduction.
L’accès des femmes aux carrières jusqu’ alors réservées aux hommes a profondément modifié leur regard sur le paraître .La femme est une concurrente.
L’homme moderne est devenu actif, dynamique soucieux de sa silhouette et de ses rides.
Il a pris conscience de l’importance de son apparence pour mener à bien sa vie professionnelle, sociale et familiale.
Le marché des cosmétiques masculins a tout à coup explosé dans les années 2000 Les Marques de l’Institut ont alors développé des gammes et des protocoles adaptés.

La Beauté et le Bien être attire de plus en plus de seniors
Les plus de 50 ans achètent pour 25 milliards d’euros de produits de grande consommation chaque année, soit 45 % du chiffre d’affaires du secteur
Les seniors recherchent la qualité dans deux domaines en particulier l’alimentaire et la cosmétique
Les Instituts de Beauté bénéficient de deux tendances
L’hédonisme qui est au cœur des préoccupations des Français
Le vieillissement de la population qui est en quête de forme et de bien être
Les 45-60 ans représentent un important relais de croissance.
Encore en activité, les 45-60 perçoivent des revenus élevés, mais arrivés à l’âge de la retraite, leur niveau de vie diminuera, les pensions et retraites ne compensant pas les revenus d’activité. Il faudra les fidéliser.

Le digital est devenu un vecteur majeur de l’esthétique
Il est possible de commander ses produits en ligne.
Il est également possible sans se déplacer d’apprendre les protocoles de soins et d’être conseillé.
Il est aussi possible de customiser ses produits de beauté.

Les instituts indépendants ont du mal à trouver des leviers de croissance

En 2012 près de 80% des entreprises n’emploient pas de salariés
8760 entreprises emploient au moins 1 salarié.
La surface moyenne d’un institut traditionnel est de 45 M
Les prestations sont en majorité des épilations et des soins du visage.
L’espace De vente est réduit par manque de place.
La vente de produits représente encore une faible partie du chiffre d’affaire.
Le chiffre d’affaire moyen de 74 499 euros ne permet pas l’investissement en matériel et en personnel.
Soins Corporels : Entre 4 et 7 salariés.
Un chiffre moyen de 243 653 €
Un chiffre de vente plus élevé et des espaces vente plus spacieux.

La recherche du bien-être dans nos sociétés modernes n’est pas une simple mode, mais une tendance lourde qui s’inscrit de manière profonde dans nos habitudes sociales. Le développement constant et la croissance continue de ce marché depuis 20 ans en sont la preuve. D’autant plus que ce développement et cette croissance se poursuivent aujourd’hui malgré un contexte économique compliqué et incertain.

Investissant toujours plus de nouveaux territoires, le marcher du bien-être englobe désormais une très large variété d’activités comme le coaching, les cosmétiques (soins beauté et anti-âge), le fitness, la remise en forme, la relaxation, le massage, les spas, la thalassothérapie, les médecines dites douces, la diététique, les produits bio, les compléments alimentaires, le tourisme bien-être…

es chiffres ne sont pas anodins, car ils signifient qu’en France l’industrie du bien-être pèse plus lourd que l’industrie de la mode et du luxe (35 milliards d’euro) ou que l’industrie aéronautique et spatiale (32.1 milliards d’euro). Ou encore que l’industrie du bien-être est équivalent en termes de chiffre d’affaires à l’industrie pharmaceutique (40,6 milliards d’euro)

Définition du bien-être : sensation agréable procurer par la satisfaction de besoin physique , l’absence de tension physiologique /Situation matériel qui permet de satisfaire les besoin de l’existence petit robert
Situation financière qui permet de satisfaire les besoin essentiel : il a durement travailler pour obtenir le bien-être dont il jouit maintenant Larousse

Résumer du bien-être :

Individualisme : attitude visant a affirmer son indépendance vis a vis des groupes sociaux et a ne considère que son intérêt on ses droit propre / qui ne songe qu’a lui larousse

Attitude d’esprit , états de fait favorisant l’initiative et la réflexion individuel , le gout de l’indépendance : philosophie de vie petit robert

Résumer de l’individualisme /

Si bien qu’aucun agrégat économique n’est en mesure de chiffrer ce secteur. En se conformant aux catégories de l’INSEE, le secteur du bien-être regrouperait les activités de coiffure, de thermalisme et de thalassothérapie, les soins de beauté, les autres soins corporels et les activités sportives. La lecture des derniers résultats publiés par l’organisme public révèle que ces différentes activités ne sont pas toutes logées à la même enseigne.
Ainsi, les activités liées au bien-être fourni par les saunas, solariums ou instituts de massage et de relaxation sont en pleine croissance : en 2004, plus d’une entreprise sur trois avait été créée ou reprise sur plus de 3 500 entreprises, dont 71 % avaient moins de cinq ans.
Les soins de beauté sont la seconde activité la plus dynamique, avec une entreprise sur deux âgée de moins de cinq  ans, sur les 14 000 instituts et centres proposant soins du visage, manucure ou épilation. Comme dans la coiffure, il s’agit essentiellement d’enseignes individuelles, alors que les activités de solarium ou d’institut de massage et de relaxation ont plus souvent le statut de société.

(intro) Soutenu par un consommateur soumis à un stress croissant,
le marché du bien-être s’est imposé dans notre quotidien. Première source de détente :
les soins prodigués dans les instituts de beauté et les spas. Décryptage d’un nouvel art de vivre… et de son business.

 

gsm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *